Une brève histoire du grenier

Une étymologie rapide du grenier​

Notre grenier à épices est un grenier particulier.

Mais avant d’aller plus loin dans notre explication, commençons par une définition d’usage.

Étymologiquement, le mot grenier vient du latin Granarium, et désignait donc un endroit où l’on stockait les grains.

Ce sens premier n’a pas beaucoup changé avec le temps. Comme un grain qui murit et s’affine, par contre, il s’est enrichi… d’un sens plus géographique, et il désigne aujourd’hui toute une partie d’un bâtiment. Généralement la plus haute, où l’on entrepose non seulement les grains, mais aussi les blés et les fourrages.

Et même bien plus tard, le mot de grenier finira par jouer un rôle d’entreposage au sens large. De nos jours, on y garde tout ce qui n’aurait pas vocation à être utilisé de manière permanente dans une maison.

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la définition, vous pouvez cliquez sur ce  lien un peu plus technique et complet.

Une pratique du grenier universelle et historique

Si actuellement en Occident, les greniers ont depuis longtemps perdu leur fonction de stockage des grains, au profit de silos sur les exploitations ou dans les coopératives agricoles, ils restent très présents dans d’autres régions du monde.

En Afrique, le grenier est resté traditionnel dans sa forme et sa vocation de limiter les pertes post-récoltes. Il remplit encore des fonctions d’entreposage et de stockage à l’abri de la lumière, de l’humidité et des rongeurs. Qu’il soit particulier ou communautaire, le grenier et sa performance restent primordiaux pour la sécurité alimentaire de nombreuses personnes dans le monde.

Qu’ils s’appellent hórreo en Espagne, raccard en Suisse, serender en Turquie ou azekura-zukuri au Japon les greniers ont toujours été une réponse humaine au temps et aux saisons.

Notre grenier à épices

Notre grenier à épices, a pour vocation de garder le meilleur de chaque définition:

  • Le stockage des denrées: pour permettre à nos clients de toujours trouver ce dont ils ont besoin.
  • L’affinage et la sélection:  pour que le besoin de nos clients ne soit pas dispensé de la qualité.
  • La source de trésors: parce que les vide-greniers s’apparentent parfois à des cavernes d’Ali-baba dont nous voulons gratifier nos clients les plus curieux.

Alors, prêts à entrer dans notre grenier à épices ?